Voyages passés

Quelques exemples

 

 

 

2015 : Engadine, sur le Sentier Culturel Suisse

Randonnée du 22 au 29 septembre et découverte d’architectures contemporaines.

JPEG - 150.3 ko
Le Sentier Culturel Suisse relie le Lac Léman aux montagnes d’Engadine proches de l’Autriche. Son tracé est conçu pour faire découvrir la variété des Alpes Suisses dans toutes leurs composantes, paysagères, géogiques, historiques, économiques. Il traverse aussi des villages, parfois de petites villes, et passe à proximité de refuges et d’hôtels de montagne, ce qui facilite la logistique de l’hébergement.
Cette partie de la Suisse est riche en oeuvres architecturales comtemporaines à proximité de Davos, Klosters et Saint Moritz (habitat, musées, écoles, hôtels). Cela nous permettra d’apprécier le travail du bois et du béton, les finitions soignées ainsi que les solutions nouvelles pour diminuer les consommations d’énergie selon les rêgles nouvelles (en Suisse ‘Minergie’).
En Suisse, la période de transition entre l’été et l’automne est considérée comme la plus belle, et tous les hotels sont ouverts.
Après le séjour il sera possible de séjourner dans les thermes de Vals (Peter Zumthor), proches de nos circuits.

2015 : Bologne

JPEG - 217.2 ko
Découverte de ce grand pôle culturel et universitaire, grâce à un ‘sérendipiTREK’ au cours duquel nous laisserons notre instinct nous guider pour dénicher des merveilles, dans un tissu urbain composé aussi d’arcades, l’une des spécificités de Bologne. Marcher dans la ville sera notamment l’occasion de ressentir l’espace et la succession d’espaces du centre historique. Nous découvrirons aussi des secteurs d’urbanisation récente, témoins du dynamisme économique de Bologne. Très récemment, les nombreux étudiants ont tenté de raviver la flamme sociale et contestataire de leur ville…(Libé, samedi 3 Janvier 2015).

2015 : Turin

JPEG - 277.4 ko
Interfaces entre les Alpes et la plaine du Po, Turin possède une configuration complexe, que l’on comprend depuis ses nombreux ‘points hauts’. Dans la ville les parcours l’effectuent dans un tissu urbain ordonné par des rues et des places (XVIIIème), avec de nombreuses galeries qui abritent les trottoirs. Autour du centre ancien, des voies adaptées au relief structurent la ville, avec des vues plongeantes sur la ville qui s’étend au pied des collines bâties. A 25km au Nord, le Château de Rivoli est aujourd’hui un musée d’art contemporain, dans lequel des artistes sont intervenus directement sur les parois, sols et plafonds. Son aménagement et des additions contemporaines furent exécutés avec sensibilité par Andrea Bruno, architecte que nous recevra dans son agence. Le trajet à pieds depuis le château jusqu’à Turin sera l’occasion de découvrir la périphérie de la ville, jusqu’à son centre historique.
L’architecture baroque est très présente grâces aux œuvres de Filippo Juvara : églises, Palais Madame, Palais de la Venaria. Aujourd’hui, le dynamisme architectural de Turin s’exprime par de nombreuses réalisations : le Lingotto de Renzo Piano (anciennes usines Fiat), la nouvelle gare (AREP), le musée du Cinéma (Fr. Confino), des logements sociaux (A. Rossi ; Diener et Diener), le marché couvert (M. Fuksas), le Palais des expositions (L. Nervi) etc.

2015 : Fjord d’Oslo en kayak

JPEG - 170.1 ko
Peu de villes entretiennent avec la mer une relation aussi riche qu’Oslo. Orienté Nord/Sud, son fjord fait environ 150 km et comporte de nombreuses îles, souvent restées sauvages, mais aussi habitées. Certaines sont de petits chantiers navals, ou d’anciennes fortifications. Quant à Oslo, elle occupe le fond du fjord, adossée à la montagne et orientée plein Sud.
Sur une petite île déserte, un refuge a récemment été installé pour les kayakistes, par la DNT qui gère les centaines de refuges de montagne que comporte la Norvège. A partir de ce camp de base, nous pourrons découvrir, en kayak, les paysages et les architectures qui bordent cet ensemble. Nous visiterons la ville et les diverses installations portuaires d’Oslo, les plages (où l’on se baigne au soleil jusqu’à 10 heure du soir), ainsi que les nouveaux développements urbains (Opéra, Fornebu, Akkerbrygga, Tjuvholmen, Musée Astrup Fearnley de R. Piano), et le nouveau parc de sculpture d’Ekebergparken.

2015 : Porto, et la descente du Douro, en kayak

JPEG - 118.9 ko
L’histoire et l’économie de Porto et de son fleuve sont profondément liées. Sur plusieurs dizaines de kilomètres, les rives du Douro sont constitués de terrasses plantées de vignes, un travail de la « pierre sèche » qui a façonné le paysage, les villages et les ports. L’activité vinicole est partagée entre les rives du Douro et Porto où sont situés les négociants et le transport maritime.
Le fleuve est agréable à descendre en kayak, surtout dans les couleurs d’octobre, à partir de Pocinho que l’on atteint grâce à un petit train à voie étroite. De part et d’autres, des villages, et des propriétés vini-viticoles nous accueillent. Nous serons hébergés dans des chais/maison d’hôtes.
Nous passerons ensuite deux jours à Porto, que beaucoup d’architectes rêvent de visiter, pour y découvrir notamment les œuvres d’Alvaro Siza et de ses élèves, ainsi que la Casa de Musica de Rem Koolhas.

2014 : Glasgow et Bute Island

JPEG - 297.2 ko




JPEG - 262 ko
City trek à Glasgow, jusqu’au 24 août
La capitale de l’Art Nouveau est en plein … renouveau. Les berges de la Clyde, la réhabilitation de quartiers portuaires et industriels, les nouveaux campus, l’architecture contemporaine disséminée dans la ville et autour, témoignent de son dynamisme, et trois jours ne suffiront pas pour tout découvrir.

2014 : Territoires de la pierre sèche

Architecture, paysage et géologie, Gard et Parc du Luberon

Organisé la participation de Laurent Stieltjes et de Gilles Perraudin

JPEG - 209.5 ko




JPEG - 330.6 ko
Chemins, enclos, soubassements, murs de défense, abris, oratoires, bergeries, abbayes….de l’Irlande au Japon, en passant par la Norvège, la Suisse et la Grèce, la pierre sèche est omni présente dans le paysage, sans que nous en soyons toujours conscients. Son usage a pratiquement disparu, mais quelques architectes résistent. Après Frank Lloyd Wright et Alvar Aalto, des architectes aujourd’hui la mettent en œuvre avec un réel talent, comme Peter Zumthor et Gilles Perraudin.
Après une étape à l’abbaye de Sénanque, et un parcourt pour voir le mur de la peste, nous traverserons les paysages décris par Jean Giono dans la montagne secrète de Lure, dans des paysages striés par les sillons de lavande. C’est le domaine de la pierre sèche, mise en œuvre par des générations de paysans et de bergers, un art qui nous apparaîtra dans sa perfection mais aussi dans sa fragilité. Nous visiterons aussi quelques réalisations contemporaines avec leurs architectes, et notamment celles de G. Perraudin construites par l’empilement de simples blocs de pierre, provenant de la carrière dont furent extraites les pierres du Pont du Gard.
Parfois à plus de 1000m, cette randonnée permettra également une ‘lecture’ d’un paysage géologique particulièrement riche, grâce à la participation active de Laurent Stieltjes, géologue qui a parcouru le monde, et qui connaît parfaitement l’histoire géologique de cette région.
Dans ce contexte, on pourra tenter de donner une réponse à la question de savoir s’il faut qu’une maison s’incruste dans le sol et laisse une trace de son existence lorsqu’elle disparaît, ou au contraire qu’elle soit légère et en matériaux pérenne pour que la nature se reconstitue à son emplacement…

City trek à Lubiana

JPEG - 133.8 ko
De son vrai nom Ljubljana, la capitale de la Slovénie est un véritable bijou culturel’ selon l’Unesco. Peu visitée par les architectes, ceux-ci la connaissent surtout pour les créations de Joze Plecnik, qui au début du siècle y réalisa la bibliothèque, le marché, des ponts et le mobilier urbain, qui font la réputation de Lubiana dans sa période Art Nouveau. L’art baroque et la style art déco y sont aussi très présents.
La Slovénie n’a pas subit le style ‘réalisme soviétique’ des années 50/60, mais a développé une architecture moderniste sensible. Plus récemment, une nouvelle génération d’architectes et de paysagistes a réalisé des œuvres très pertinentes (logements, équipements culturels, ensembles sportifs) que nous visiterons au centre et dans des environs de la ville. Un déplacement pourra nous permettre de voir le célèbre Lac de Bled, dans les montagnes du Nord, où sont situées aussi de nouvelles installations sportives, dans un très beau cadre.

Somerset et Bath

JPEG - 209.7 ko
Bath est une ancienne ville romaine, célèbre pour ses thermes, et encore très fréquentée pour ses sources d’eaux chaudes. A l’époque géorgienne, la ville fut développée avec la construction du célèbre Royal Crescent, un ‘modèle urbain’ bien connu des urbanistes, composé de très belles constructions en courbes intégrées dans des parcs urbains. Bath possède de nombreuses réalisations contemporaines, notamment un nouveau complexe de bains thermaux conçu par Nicolas Grimshaw, l’un des architectes les plus inventifs de sa génération, dans la lignée de Peter Cook et Cedric Price.
La Comté du Somerset est parcouru de chemins de randonnées, jalonnés de villages, qui permettent de relier des jardins et des parcs, les plus beaux paraît-il du Sud de l’Angleterre.Une journée complémentaire peut être consacrée à Eden Park, en Cornouaille, une spectaculaire structure transparente (coussins d’air et résille en acier) qui abrite un parc didactique consacré à l’écologie.

Architecture holistique au Vorarlberg

JPEG - 170.2 ko
Essentiellement en bois, l’architecture contemporaine de cette partie des Alpes est connue pour sa qualité et pour son originalité. Mais au-delà, elle témoigne de l’intérêt des habitants de cette petite région isolée pour un art de vivre authentique, dans le respect de la nature et des relations humaines, et pour le développement durable. Grâce un travail coordonné des aménageurs, des architectes et des entreprises, la qualité des constructions est exceptionnelle, et bien intégrée dans son environnement. Cette randonnée permettra l’approche ou la visite d’une cinquantaine de réalisations exemplaires, que l’on atteindra à pieds dans le cadre d’un parcours de moyenne montagne. Cette façon de « voir » l’architecture et le paysage devrait permettre de mieux comprendre la culture du Vorarlberg, dans son ensemble comme dans les détails de ses constructions, de la communication graphique et des dispositifs pour économiser l’énergie. Rencontres avec des architectes et des entreprises (en anglais).

Les trois soleils du Leman

JPEG - 246.4 ko
Classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité, cette petite entité de la Suisse Romande est un territoire…. d’exception. Le tracé des terrasses, la viabilité, l’intégration des architectures anciennes et contemporaines et la composition urbaine des villages forment un ensemble cohérent, harmonieux et paisible. Le vignoble lui-même est particulièrement intéressant : nature des sols, ensoleillement, réflexion de la lumière sur le lac, murs des terrasses qui restituent durant la nuit la chaleur emmagasinée au cours de la journée, sans oublier les problèmes logistiques d’un site très en pente. La montée au Mont Pellerin et la marche dans les pâturages vallonnés au-dessus de Vevey, permettront d’appréhender le territoire dans son ensemble, avec le lac et le massif du Mont Blanc en toile de fond, selon un itinéraire ‘à thème’ inspiré de celui que l’écrivain P. Corajoud a conçu (Le chemin de J.J. Rousseau). La visite de « la maison pour ma mère », de Le Corbusier, et de plusieurs réalisations contemporaines à Vevey et Montreux, compléteront cette randonnée, effectuée fin septembre, période où le vignoble est le plus beau.

L’art du bain dans les montagnes du nord du Japon

JPEG - 257.1 ko
Il s’agit d’un trek dans des zones montagneuses de l’Hokkaido et du Tohoku, réputées pour les ‘onsen’‘, les ‘ rotenburo ‘ et toutes les formes de bains, partie intégrante de la culture japonaise. On s’intéressera aussi à la place et au traitement de l’eau dans les jardins des temples. Les villages seront rejoints à pieds, accompagnés par un guide local. Nuits en « ryokans », ou dans des temples.Visite complète de l’okamisan Fujiya, conçu par Kengo Kuma (show-room Louis Vuitton à Tokyo) et de plusieurs autres témoignages d’architecture contemporaine. Pour y découvrir les dernières réalisations, deux jours sont aussi prévus à Tokyo.

Une autre Italie : la Puglia

JPEG - 274.7 ko
La petite région de la Puglia est un concentré de l’Italie qu’on aime : l’huile d’olive y est la meilleure, parait-il, le baroque présent partout, notamment à Lecce, et le paysage de vignoble descend en ondulant jusqu’à la mer… La Puglia est surtout connue pour les trulli, habitations circulaires en pierre, y compris le toit coiffé d’une cheminée conique blanche. Mais il y a aussi des villages de maisons cubiques, régulièrement blanchies, des demeures seigneuriales et des vestiges des différentes occupations depuis l’antiquité, dont on voit les strates successives. Deux ou trois jours de randonnée alpine dans le Parc National Pollino compléteront le circuit, ainsi que la visite du Monastère de San Giovanni Rotondo, l’une des œuvres majeures de Renzo Piano, que peu d’architectes ont visité. Cuisine aussi réputée que celle de Crète. Hébergement dans des fermes ou des demeures patriciennes.

Les canaux de Venise, les iles et la lagune

JPEG - 256.7 ko
Ce circuit propose de découvrir Venise par la lagune, au raz de l’eau, une approche qui seule offre une vision de la ville selon sa configuration spécifique et dans la relation de l’eau et du construit. Le kayak de mer autorise cette vision, avec une très grande liberté de mouvement qui permet de s’approcher des palais, des églises et des places, et pour voir les façades depuis la position pour lesquelles elles ont été conçues. Outre des édifices majeurs, quelques sites qui ‘font l’actualité’ seront approchés : Palazzo Grassi et Dogana (Fr. Pinault), les Moulins Stocki (hôtel Hilton), et l’intérieur de l’Arsenal, qui fait l’objet de multiples projets. Parmi les nombreuses petites embarcations qui relient toute la journée les différents quartiers et les autres îles, nous pourrons découvrir toutes les composantes de la lagune dans son contexte écologique (oiseaux, végétation, requalification des berges) et socio-économique (chantiers navals, habitat de pécheurs). Il y a 34 îles dans la lagune et certaines sont très convoitées…

Retour au Tessin

JPEG - 248 ko
Depuis une vingtaine d’années, de nombreux architectes ont fait le voyage jusqu’aux montagnes du Tessin pour y visiter les œuvres remarquables de Galfetti, Botta, Snozzi, Vacchini, et d’autres. Ceux-ci ont formé de jeunes architectes, qui aujourd’hui s’expriment selon une approche semblable, respectueuse de la culture spécifique du Tessin, du patrimoine et de la nature. C’est à pieds que nous atteindrons chapelles, refuges, hôtels d’altitude et chalets contemporains, ainsi que de nombreuses autres réalisations remarquables, après avoir visité Lugano et Bellinzona. En option : une journée dans le Val Verzasca, dans lequel Nicolas Bouvier a fait de très belles photos des roches usées par l’eau du torrent.

Norvège : architecture et genius loci

JPEG - 272.3 ko
En hommage à R. Norbert-Schultz, visites et randonnées choisies pour apprécier l’intégration sensible de l’architecture dans la nature. Résidences privées, musées et églises contemporaines en font la démonstration : décomposition des volumes, toitures plantées qui se confondent avec les prairies, usage systématique du bois, grandes baies en triple vitrage, absence de clôtures. Quant au nouvel Opéra, ses terrasses inclinées prolongent les quais du port pour devenir un belvédère sur la baie d’Oslo. Parcs contemporains et grandes opérations urbaines avec de nombreuses œuvres d’art. A la fin, marches et nuits dans le Jotunheimen National Park, dans les pas des peintres qui ont révélé la lumière et les configurations de ces montagnes particulières.

Corée du Sud

JPEG - 253.2 ko
Ignorée des organisateurs de voyages, la Corée a pourtant des atouts comparables à ceux du Japon : sa culture est issue du bouddhisme, la nature y est omniprésente, belle et respectée, ses côtes sont très découpées. Les deux circuits proposés permettent une ‘immersion’ dans le pays et se terminent à Séoul, 5è ville du monde par sa taille. Plusieurs nuits passées dans des temples, des parcours sur des chemins de pèlerinage, des randonnées dans des parcs nationaux, dont les configurations naturelles évoquent les estampes du XVIIIe, et la visite de Séoul sont les principaux thèmes du voyage.
PNG - 234 octets

Voyages déjà effectués

2007 Venise et la Lagune en kayak
2007 Land art en Haute-Provence
2007 L’exemple du Vorarlberg
2008 Villas et paysages de Toscane
2008 Iles Eoliennes
2008 Bio-architecture en Cappadoce
2008 Toscane et Ombrie
2008 Le long du Canal du Midi
2009 City-trek à Copenhague
2009 Forteresses d’altitude en Ubaye
2009 L’art du bain au Japon du Nord (deux séjours)
2010 Venise et la lagune en kayak
2010 Les trois soleils du Léman
2010 Ile de Naoshima et autour de Kyoto
2010 Grisons : revitalisation en altitude
2010 Richesses architecturale des Pouilles
2011 Luberon : randonnée-enfants
2011 Retour au Tessin
2011 Helsinki : la nature dans la ville
2011 Archipel de Stockholm en kayak
2011 Mimar Sinan à Istanbul et Edirne
2012 Venise et la Lagune en kayak
2012 Corée du Sud (trois séjours différents)
2012 Norvège : Oslo et Parc du Jutenheim
2013 Bath et la campagne anglaise
2014 Territoires de la pierre sèche
2014 Trieste
2014 Glasgow et Bute Island