En 20 réponses

 

 

 

JPEG - 37.2 ko



JPEG - 57.7 ko



JPEG - 41.4 ko



JPEG - 35.3 ko



JPEG - 51 ko



JPEG - 71 ko



JPEG - 114.3 ko



JPEG - 54.6 ko



JPEG - 32.2 ko



JPEG - 47.9 ko



JPEG - 43.1 ko



Qu’est-ce qu’ArchiTREK ?
Il s’agit d’un réseau de personnes, ouvert à tous ceux qui aiment marcher plusieurs jours, parcourir des paysages, découvrir des sites et rencontrer ceux qui y vivent.

Qui l’a créé ?
Après avoir organisé de nombreuses randonnées lorsque j’étais architecte, j’ai crée ArchiTREK en 2008. Je m’y consacre aujourd’hui à plein temps, de façon bénévole.

A qui cela s’adresse-t-il ?
A ceux qui ont une sensibilité pour la nature et sa préservation, pour l’architecture et le patrimoine, découverts par la marche, qui seule offre une grande disponibilité pour la rencontre, la découverte et la contemplation. Il n’est évidemment pas nécessaire d’être architecte pour participer.

Quel est le temps consacré chaque jours à la marche ?
En moyenne 4 à 5 heures, avec de nombreux arrêts. ArchiTREK s’adresse à des personnes qui ont le goût de l’effort, qui aiment la marche et la pratiquent régulièrement, sans être nécessairement des montagnards chevronnés.

Quelle est la durée des voyages ?
Quelques jours pour un city-trek, une semaine le plus souvent, et deux en Asie.

Quel le rythme de la marche ?
Notre objectif n’est pas d’atteindre un lieu rapidement mais de se donner les moyens et le temps d’apprécier un paysage ou de découvrir une ville. Il est fréquent que nous changions l’itinéraire prévu pour suivre notre intuition, selon notre GPS qui n’est pas celui que vous pensez, mais plutôt le Guidage Par Sensations, décrit par David O’Hare dans son livre ‘Intuitions’.

De combien de personnes les groupes sont-ils composés ?
Au maximum 8, pour pouvoir être invité à visiter l’intérieur d’une maison, choisir un restaurant sans avoir réservé, pour revenir en deux taxis d’un lieu atteint par la marche. Formés par le hasard des inscriptions, les groupes sont souvent hétérogènes, ce qui est une richesse pour la qualité des échanges durant les marches et les repas.

Quel est le type d’hébergement ?
Il est très variable en fonction des lieux : refuges ou auberges de montagne, hôtels en ville, ‘agriturismo’, temples bouddhistes, très rarement en chambres d’hôtes.

Portons-nous nos bagages ?
Non, ils sont transportés par taxi mais nous sommes conduits à les porter sur de petites distances, il est donc recommandé de voyager ‘léger’.

Comment s’équiper ?
L’équipement est celui de randonnées traditionnelles, adapté à la saison et au relief, complété par des jumelles et un carnet de croquis pour ceux qui le souhaitent.

Y-a-t-il un accompagnateur ?
Non, mais je participe à tous les voyages. Chacun est invité à partager ses connaissances et ses expériences, voire ses ‘savoir-faire’ (traduction, orientation, petits soins d’urgence). De préférence à celle des guides, nous préférons notre propre analyse pour aller aux sources de l’invention des concepteurs, avec une vision ‘holistique’.

Y-a-t-il des contraintes ?
Chacun accepte l’effort à fournir, les aléas de la météo, les adaptations d’itinéraires.
Concernant le kayak : c’est un moyen privilégié de se déplacer en douceur, sur des lacs ou dans des estuaires, et de découvrir autrement des villes comme Venise ou Stockholm. L’effort physique est faible, l’apprentissage facile et le plaisir…immense.

Pourquoi ArchiTREK ne privilégie-t-il pas des sites célèbres ?
Parce que la relation d’une personne avec un lieu ou un édifice est pour moi essentielle, et ne peut pas exister avec la foule : nous avons vu des merveilles à Pise sans aller voir la tour penchée, découvert de petites mosquées à Istanbul sans voir Sainte Sophie entourée d’autocars, et préférons Kyoto à Tokyo.

Les programmes sont-ils flexibles ?
Oui, une randonnée est une expérience qui appartient à ceux qui la font et chacun peut proposer aux autres des modifications. Nous prenons le temps de nous imprégner d’un site, et pouvons renoncer à une visite au profit d’une autre, laissant notre intuition nous guider vers des découvertes imprévues. La ‘serendipité’ et les rencontres spontanées nous permettent d’aller plus loin dans la découverte.

ArchiTREK est-il un ‘organisme de voyages’ ?
Non, c’est une association de fait, sans statuts et sans cotisation, dont l’objectif est de réunir des personnes pour marcher ensemble.

Pourquoi choisir ArchiTREK plutôt qu’un organisme de voyage ?
Pour être assuré de partager une expérience avec des personnes ayant les mêmes curiosités, avec une approche insolite des sites, et pour un coût très inférieur.

Une agence de voyage est-elle parfois utilisée ?
Oui, pour les voyages en Corée et au Japon, ainsi que pour la location de kayaks à Venise ou Stockholm, où nous sommes accompagnés par un moniteur spécialisé.

Quels sont les coûts des voyages ?
Les coûts sont inférieurs de 20 à 30% à ceux des organismes de voyages, parfois davantage, pour des randonnées similaires.
Chaque participant (dont moi-même) fait ses réservations et règle ses frais de transport et d’hôtel, selon les indications donnée dans le programme, qu’il est libre de ne pas respecter (hôtels). Moi-même je paye les mêmes sommes que les autres participants.

Pourquoi les prix d’ArchiTREK sont-ils inférieurs à ceux des agences ?
Absence de personnel et de locaux, et pas de catalogue, très couteux à réaliser, chaque année. Pour ArchiTREK j’assume les frais que j’ai pour préparer les voyages, au titre du bénévolat ; je ne bénéficie d’aucune aide matérielle.

ArchiTREK a-t-il une responsabilité ?
Non, dès lors que je n’ai pas de lien contractuel ni paiement de la part des participants, et que mon action est bénévole.

Combien de personnes ont-elles déjà participé ?
En cinq ans, environ 160 personnes ont participé à plus de 25 randonnées. Près de 40% choisissent de revenir et ont fait 2 ou 3 treks.

Finalement, quels sont les spécificités d’ArchiTREK ?
La fraîcheur de la découverte, le partage entre les participants, de nouvelles amitiés, la priorité donnée à notre propre analyse sur celle des guides, et les thèmes eux-mêmes : nature, environnement, land art, architecture et paysage, appréhendés dans leur globalité, sans oublier le ‘slow food’…

Comment s’inscrire ?
Confirmez votre intention de vous inscrire auprès de philipperobert@architrek.org ou au 06 08 74 81 90, en encore en utilisant le formulaire ‘contact’ de ce site. Vous recevrez un programme journalier avec les hébergements suggérés, pour lesquels des pré-réservations auront été faites. Confirmez ces réservations (dans les hôtels suggérés ou dans d’autres) et organisez vos déplacements avion, train etc.

Le rendez-vous est généralement dans un restaurant, vers 19h la veille du premier jour de la randonnée, celle-ci se terminant le soir du dernier jour.

Le coût d’un séjour s’obtient en ajoutant :
Transport + nuits d’hôtels (2/3 étoiles), chambres d’hôtes ou refuges de montagne + environ 40 euros/jour pour repas et divers + parfois une voiture de location partagée (pour le coût de Venise en kayak, me contacter).

06 08 75 81 90
philipperobert@architrek.org
www.philippe-robert-architrek.org
www.architrek.org