ArchiTREK se met en Seine

La Seine à Paris, deux jours de randonnée

 

 

 

Randonnées les 13 et 14 Mai ou les 20 et 21 Mai
Deux randonnées semblables sont proposées.

D’est en ouest, randonnées de deux jours le long des berges, avec de nombreuses étapes et des rencontres avec des paysagistes, des ingénieurs et des architectes.

Deux randonnées semblables pour limiter la taille du groupe, date au choix.
- Secteur EST : le 13 Mai (et le 20 Mai), départ à 9h sur la passerelle Simone de Beauvoir (Bibliothèque Nationale de France), randonnée jusqu’à la passerelle Senghor (Solferino)
- Secteur OUEST : le 14 Mai (et le 21 Mai), départ à 9h sur la passerelle Senghor (Solferino), randonnée jusqu’aux Grandes Serres du Parc André Citroën.

Les grandes métropoles du monde ont presque toutes un cœur dense où se concentrent hôtels, tours de bureaux et grands immeubles d’habitation. Paris fait exception, un privilège inestimable : son image emblématique est celle du ‘vide’ formé par la courbe de la Seine. Bordée d’immeubles bas, jalonnée d’édifices prestigieux et de grands espaces plantés, la Seine façonne un espace urbain qui lui est propre.

Très peu de personnes connaissent, pratiquent et savourent cet espace, enfermées pour la plupart dans leur véhicule ou les transports en commun qui longent ou traversent la Seine. Seuls de rares marcheurs et cyclistes ont la chance de ressentir l’atmosphère particulière des quais, la présence de l’eau, l’ambiance sonore protégée du bruit de la ville, la beauté des courbes des ponts, les ambiances d’ombres, les lumières et les reflets qui s’entremêlent. Arpenter les quais, traverser ponts et passerelles, s’arrêter pour écouter, pour regarder longtemps, c’est découvrir avec tous nos sens un ensemble urbain exceptionnel.

Cet espace est aujourd’hui à l’abandon, avec des secteurs appropriés et clôturés, meurtri, mal utilisé et méconnu. Il ne fait pas partie des 20 ‘Grands Sites de France’, et n’est pas intégré dans le projet du Grand Paris.

A quelques années des futurs Jeux Olympiques ou de l’Exposition Universelle, si Paris est choisi, il est urgent d’envisager une reconfiguration ambitieuse du site de la Seine. La récente décision d’interdire la circulation sur les ‘voies sur berge’ est une initiative prometteuse, mais pourquoi n’existe-t-il pas un projet global, réaliste et ambitieux pour ce site exceptionnel ?

Philippe Robert, architecte, créateur d’Architrek

1er jour : Passerelle Simone de Beauvoir (D.Feichtinger et RFR) - (métro Quai de la Gare ou bibliothèque Fr. Mitterand), Parc de Bercy (B. Huet, Muriel Pagès ++) et ensemble résidentiel (JP.Buffi), Cinémathèque Française (F.Gehry), Ministère des Finances (P.Chemetov/B.Huidobro), piscine Joséphine Baker et péniche-hôtel, les Docks de la Mode (Jacob et MacFarlane), Pont Charles de Gaule (Arretche et Karazinski), rénovation de la Gare d’Austerlitz et reconfiguration de ses abords (Arep, Nouvel +++), traversée du Jardin des Plantes (expo des photos de B.Munier), Université de Jussieu rénovée et son important patrimoine artistique, toit-terrasse panoramique de l’Institut du Monde Arabe (J. Nouvel), jardin du quai St Bernard, quai de l’Hôtel de Ville, traversée vers l’Ile Saint-Louis et l’île de la Cité, Mémorial de la Déportation (G.H.Pingusson), Exposition ‘Réenchanter l’Ile de la Cité’ (D.Pérault et Ph.Belaval), square du Vert Galant, passerelle des Arts, quai des Tuileries, terrasse du Bord de l’eau. Fin de la randonnée à la terrasse du café Pomone au sud-est du Jardin des Tuileries. Possibilité de visiter l’exposition ‘Jardins’ au Grand Palais (jusqu’à minuit les samedis).

2e jour : passerelle Senghor (Solférino) (M.Mimram), terrasse du Bord de l’Eau, port de la Conférence, chantier du Grand Palais (F. Chatillon), terrasses et café du Musée d’Art Moderne, promenade du Quai Branly, café Branly et jardin du Musée des Arts Premiers (G.Clément), jardin du Palais du Trocadéro, toit-terrasse de la Cité de l’Architecture-Palais de Chaillot (sous- réserve), Pont de Bir-Hakeim (JC Formigé), Ambassade d’Australie (H.Seidler/M.Breuer et P.L.Nervi), Maison du Japon (M.Yamanaka et K. Armstrong), parcours de l’Ile aux Cygnes, Maison de la Radio (H.Bernard/ArchiStudio), quartier sur dalle du Front de Seine, Parc André Citroën (JP.Viguier, JF.Jodry, P.Berger, A.Provost, G.Clément) et Grandes Serres (P.Berger et RFR). Fin de la randonnée au nouveau café La Buvette du Parc. Retour par RER, bus, ou tramway….ou à pied.


Cette randonnée n’aura pas les contraintes d’une "visite guidée", de façon à laisser place à nos propres initiatives, à notre émerveillement et à la sérendipité

Prévoir pique-nique et boissons. Pas d’inscription nécessaire.



Exposition Universelle de Paris, 1900.